Ponts en maçonnerie : construction et stabilité (tome3) by Jean-Michel Belbeq

By Jean-Michel Belbeq

Show description

Read or Download Ponts en maçonnerie : construction et stabilité (tome3) PDF

Best construction books

Xplans: Book of House Plans

The Xplans publication of apartment Plans offers a number of condo plans and blueprints in numerous kinds together with unmarried storey (bungalows) dormers and storey designs. conventional sleek and modern homes are offered.

150 Contractual Problems and Their Solutions

This e-book considers a hundred and fifty difficulties that frequently come up in construction contracts and gives an in depth clarification as to their solutions. It cites key components of criminal judgements as authority. the recent variation comprises a few 50 new difficulties, and revised suggestions to a 3rd of the issues to take account of contemporary case legislations.

Electrician's Pocket Manual (Pocket References (McGraw-Hill))

Entire, compact and that includes formulation, tables, and diagrams instead of long textual content descriptions, this convenient reference offers job-essential info in a brief look-up structure. the recent moment variation has been up-to-date to incorporate the 2005 nationwide electric Code, new symbols for electric drafting now getting used in CAD drafting, extra assurance of co-axial cable in domestic wiring, and extra on electrical cars and controls.

Re-constructing Archaeology: Theory and Practice

A clean and invigorating contribution to the emergence of a philosophically and culturally proficient archaeology, which demanding situations the disciplinary practices of either conventional and `new' archaeology.

Extra resources for Ponts en maçonnerie : construction et stabilité (tome3)

Example text

2. Les cintres, retroussés Ils ne s'appuient qu'au voisinage des culées ou des piles ou même sur ces parties de l'ouvrage par l'intermédiaire de corbeaux en pierre ou de redans à la base des piles (méthode déjà employée par les Romains au Pont du Gard) . Ils sont donc utilisés lorsqu'il n'est pas possible de prévoir des appuis intermédiaires (problème hydraulique, géotechnique, géométrique, . ) . Ils sont évidemment toujours employés pour un viaduc, ouvrage haut. 47 Voir détail a Poteaux verticaux Poteaux rayonnants Poteaux verticaux et contre-fiches Système mixte (pont Antoinette) Cintres rayonnants à 1 appui à 2 appuis FIGURE 4: Cintres fixes 48 Le type du cintre retroussé est la ferme qu'on utilise presque dans la forme adoptée pour les toitures, avec arbalétriers et entraits (figure 5).

PARKER en 1791 qui a pris en 1796 le brevet du "roman cement", mais c'est VICAT qui, par ses travaux commencés en 1813, a fait connaître le mécanisme de la prise des mortiers et a permis l'utilisation systématique des chaux hydrauliques et des ciments naturels . VICAT a donné les principes des liants hydrauliques artificiels mais le premier de ces liants fut décrit par le Français HAMELIN en 1818 et en 1824, l'Anglais APDIN dépose le brevet du ciment Portland . Dès ce moment, la fabrication industrielle des chaux hydrauliques artificielles se développe très rapidement si bien que l'emploi de la chaux grasse disparaît peu à peu.

Il arrive que l'on ait à reconstruire une voûte en maçonnerie ou à étudier des documents d'archives : il n'est donc pas inutile de les décrire d'une façon assez détaillée. Un cintre (figure 3) est en général constitué par un certain nombre de fermes espacées de 1,50 m environ et supportant un plancher. Ce plancher est constitué par un voligeage en planches de 15 à 25 mm d'épaisseur qui repose sur des couchis . Ceux-ci sont des bois de 8 x 10 cm pour des ouvrages moyens, Io -7-77-Tm pour des grands ouvrages.

Download PDF sample

Rated 4.11 of 5 – based on 18 votes